more from
Coyote Records

L'appartement (version deluxe)

by Ludovic Alarie

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $9.99 CAD  or more

     

1.
2.
3.
03:51
4.
5.
02:28
6.
7.
8.
9.
10.
02:02
11.
12.
13.

about

Ludovic Alarie propose un deuxième disque sur étiquette Coyote Records. Son premier album homonyme, marquait en 2014 la naissance d'un artiste à qui personne n'aurait à apprendre qu'une chandelle permet d'aussi grands embrasements qu'un feu d'artifice. Il revient avec cette discrète lumière qui se distingue et sait faire des étincelles et rendre la nuit plus belle….

«L'amour, c'est pas quelque chose, c'est quelque part», écrivait un jour un certain Réjean Ducharme. Il suffirait de remplacer le mot amour par musique pour décrire la ligne de conduite de Ludovic Alarie pendant la création de L'appartement. L’album devient ce lieu habité par des amis qui viennent décanter les tourments du monde extérieur déposés en chacun d'eux.

«Regarde-moi / Écoute-moi / Emmène-moi près de toi», suggère-t- il sur la pièce-titre, convoquant d'emblée ceux qui s'assoiront dans son appart à laisser leurs manteaux et leurs fantômes à la porte.

Enregistré lors de précieuses séances d'improvisations de groupe, où Ludovic allait prélever certaines portions afin d'y poser sa voix, L'appartement se déploie en chaleur et en retenue.

En élaborant dans un premier temps avec ses musiciens les rythmes doucement méditatifs qui imprimeraient aux chansons leur aura de transe, l'auteur-compositeur se rangeait volontairement du côté de la musique qui parle d'abord. Ensuite viendrait le texte pour éclaircir ce que l'auditeur savait déjà au plus profond de son cœur et de sa chair ainsi Ludovic allait d’une pièce à l’autre de L’appartement.

«Je retiens mon souffle / Je vais mourir dans tes bras / Je t'aime une dernière fois et on longe nos corps / Sans avoir à se parler pour se comprendre», chante Ludovic sur Dernière danse, ode à toutes ces précieuses formes de dialogue qui transcendent les mots. Il y a des conversations que seuls le regard, les mains ou la musique permettent, répète d'une certaine manière Alarie tout au long de ce deuxième album.

L'appartement, c'est aussi en quelque sorte ce studio qu'a investi Ludovic Alarie en compagnie de ses collaborateurs, dont son compatriote réalisateur Warren Spicer, qu'il convient plus que jamais ici de qualifier d'indispensable partenaire de création. Les chœurs chatoyants d'Adèle Trottier-Rivard, la basse onirique de Mishka Stein et la berçante batterie de Matthew Woodley dessinent la carte du ciel dans lequel Ludovic relie des étoiles en autant de chansons-constellations, dont la lumière ne s'imposera qu'avec plus de force à mesure qu'on la contemplera.

credits

released May 19, 2017

Ludovic Alarie : voix, guitare, synthés
Adèle Trottier-Rivard : voix, percussions
Warren C. Spicer : guitare, synthés, basse, piano, voix
Mishka Stein : basse, piano
Matthew Woodley : batterie
Musique et mots : Ludovic Alarie
Réalisation, prise de son, mixage : Warren C. Spicer
Prises de son additionnelles : Ludovic Alarie
Matriçage : Noah Mintz, Lacquer Channel
Pochette et design : Fen PD
Enregistré au studio Mixart, studio FA, et Treatment Room
Mixé au studio Mixart

tags

license

all rights reserved

about

Ludovic Alarie Montreal, Québec

Ludovic Alarie n'a pas d'âge et il crée en Cinérama. Le jeune auteur, compositeur et interprète écrit des chansons en noir et blanc, étranges récits bi-chromes qu'incarnent des personnages en Technicolor.

contact / help

Contact Ludovic Alarie

Streaming and
Download help

Redeem code